Actualités

15 avril 2019

La déclaration des impôts à la mode 2019...

Déclaration d’impôts 2019

Ca y est les "hostilités" sont lancées... La déclaration des impots à la mode 2019 sont à remplir. Pour ce faire, il faut disposer du feuillet 2044 ou le remplacer par son jumeau électronique.
Au menu cette année, de la rupture dans la continuité. Le parcours du combattant du propriétaire bailleur est loin de la simplification souhaitée dans le cadre de la mise en place du prélèvement à la source.

En effet, bien loin de faciliter la vie du propriétaire bailleur, elle va la complexifier quelque peu. Petit mode d'emploi..

Deux périodes sont clairement identifiées:

  • La première jusqu'à la date de déclaration (en ligne ou en version papier),
  • la seconde une fois la déclaration faite.

Le début d'année est ainsi caractérisé par le régime de l’acompte d’impôts fonciers. Il se calcule à partir de l'année passée et permet aux services des impôts de provisionner des versements en attendant les montants définitifs.

Une fois la déclaration faite (les feuillets 2044 et suivants sont donc toujours à compléter), les services des impôts régularisent la situation en modulant les versements à venir jusqu'à la fin de l'année.

En fin de compte, rien ne change... Il faut bien sûr tenir compte des diverses niches fiscales existantes et de la complexité de notre fiscalité...

Ainsi, ce n'est pas le prélèvement à la source qui va simplifier la fiscalité française. Pour simplifier la vie des déclarants, il suffit de simplifier la fiscalité et par exemple les niches fiscales... Mais attention car devant chaque niche, il y a un chien qui monte la garde...

La fiscalité française a besoin de lisibilité et de visibilité. Pas sûr que le prélevement à la source parvienne à atteindre ce double objectif.

Marc SARTORI CEO et fondateur DEEPTINVEST mars 2019