Actualités

09 octobre 2020

Regards sur le nouveau partenariat entre FundShop et Deeptinvest

Interview croisée de Léonard de Tilly et Marc Sartori

Léonard de Tilly CEO Fundshop
Léonard de Tilly CEO Fundshop
Marc Sartori CEO Deeptinvest
Marc Sartori, CEO Deeptinvest

Le partenariat entre Deeptinvest® et FundShop®,c’est la rencontre de deux professionnels de la gestion de patrimoine développant des solutions d’optimisation pour leurs clients CGP. Les synergies entre les deux plateformes sont considérables. Pour en discuter, Léonard de Tilly et Marc Sartori se sont prêtés au jeu de l’interview croisée. L’occasion pour les deux hommes, passionnés par leur sujet, de prolonger la conversation initiée depuis quelques mois.

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Marc Sartori : C’est moi qui ai été à l’initiative. J’ai profité du confinement pour initier des contacts avec les Fintech du marché et parmi eux il y avait FundShop. J’ai contacté Léonard pour lui présenter la plateforme Deeptinvest et très vite ça a fonctionné.

Léonard de Tilly : Oui, c’est vrai ! Il y a eu un vrai dialogue suivi de démo des outils respectifs. On a très vite identifié des synergies fortes. En effet, on s’adresse au même marché et il y a une vraie complémentarité dans nos approches.
Chez FundShop, nous sommes experts sur les produits financiers exposés au marché, comme les fonds et les ETFS. Nous couvrons aussi les enveloppes fiscales collectives ou individuelles de type assurance vie ou épargne retraite. Par contre, nous n’avons pas d’expertise sur ce produit star du marché et que les CGP utilisent beaucoup : les SCPI. Avec notre partenariat, on peut s’appuyer sur Deeptinvest et sa capacité d’analyse pour enrichir l'offre et les services proposés aux utilisateurs.
MS : Oui, ça permet aux CGP d’avoir des données beaucoup plus complètes que le seul prix de la part et le nom de la société. Là, ils ont accès à de la donnée fine en temps réel et ainsi, ils gagnent en valeur ajoutée.

Pourquoi avez-vous décidé de devenir partenaires ?

MS : Nos deux plateformes sont vraiment complémentaires. D’abord, en ce qu'elles dématérialisent l’acte de vente. Deeptinvest sur l’avant-vente et l’analyse, FundShop sur l’acte de vente dématérialisé et le suivi des encours dans le temps. La technologie fournie par FundShop permet d’apporter de la pédagogie dans le conseil mais aussi un gain de temps impressionnant.

Si je ne devais donner qu’un exemple pour les SCPI, FundShop apporte une vraie innovation avec la souscription digitalisée. Et ça, c’est une grande avancée car aujourd’hui tout, ou presque, se fait encore souvent à l’ancienne, sur papier.

LdT : Oui, aujourd’hui, il est possible de souscrire à une vingtaine de SCPI via notre outil. De plus, la digitalisation permet de rentrer dans des niveaux de détail qui sont intéressants. Par exemple, on peut souscrire des parts de SCPI en pleine propriété, mais aussi en nue-propriété et en usufruit. Ce sont des modes de souscription complexes que nous sommes parvenus à séquencer dans nos parcours.

Notre partenariat permet de faciliter les inscriptions de nos clients à nos plateformes respectives. Ainsi, ils peuvent accéder à un scoring exclusif du marché des SCPI, en prenant en compte ses spécificités. Ils peuvent aussi s’appuyer sur nos outils pour gérer les poches UC et souscrire des parts en direct.

MS : Oui, on cherche tous les deux à optimiser les actions des conseillers et des CGP sur les tâches chronophages (l’analyse détaillée et la gestion des dossiers). C'est ainsi qu'ils peuvent se concentrer sur recueil des besoins et le conseil au client. Disons qu’on vise la démocratisation des services premium ! Côté FundShop, les conseillers économisent du temps sur la préparation et le suivi des allocations. Et côté Deeptinvest, ils économisent le temps d’analyse du marché des SCPI qui est foisonnant et complexe

Cela leur permet également d’offrir un conseil plus large et argumenté. Souvent, les CGP ne proposent que quelques SCPI dans leur panel de produits d’investissement. Grâce à notre algorithme, ils ont accès, en quelques clics, à l’intégralité du marché. Ils peuvent alors proposer toutes les SCPI et plus seulement les quatre grosses capitalisations du marché. Cela permet d'aller chercher de la valeur sur l'investissement. L’enjeu de nos outils pour les professionnels reste toujours le client particulier, c’est lui l’investisseur final

Quelles sont vos prochaines actualités ?

LdT : Grâce à notre outil, les CGP automatisent déjà beaucoup de tâches et peuvent industrialiser leur suivi de portefeuilles. On a eu envie d’aller plus loin et nous avons lancé début septembre des évolutions importantes : les outils SmartInvest et BureauduCGP. Ce dernier répond à tous les besoins d’un CGP pour souscrire à des produits. Il permet de respecter les obligations réglementaires, gérer son stock de portefeuilles et proposer un service personnalisé à ses clients. On a déjà 70 utilisateurs !

MS : Il va falloir qu’on se reparle très vite alors ! Nous sommes en train de finaliser notre baromètre annuel des SCPI. Cette année on a cartographié 96% de la capitalisation du marché. C'est près de 63 milliards sur les 65 du marché. C'est pour cela que nos résultats sont extrêmement intéressants, notamment dans le contexte de crise sanitaire. On peut rapidement voir les SCPI solides, mais aussi les pépites à venir. Il est aussi possible d'identifier celles qu’il est préférable de surveiller. Je suis sûr que ça pourrait enrichir encore les données des SCPI accessibles via votre « Bureau des CGP ».
LdT : Clairement ! »

NdlR : je me suis éclipsée à ce moment, laissant Marc et Léonard regarder ensemble les premiers résultats du baromètre. J’ai vu des yeux briller d’intérêt et les idées business fuser. Ce partenariat entre Deeptinvest et FundShop n’en est qu’à ses prémisses.

DEEPTINVEST PAR MARC SARTORI :

"Depuis 2018, notre démarche chez Deeptinvest, a été de fournir aux CGP des outils qui leur permettront d’offrir un meilleur service aux particuliers investisseurs. Ainsi, notre algorithme analyse l’intégralité du marché des SCPI (notre domaine d’expertise) en prenant en compte ses spécificités. Il suit tous les résultats de manière exhaustive. Depuis peu, nous avons même développé un simulateur de rentabilité des SCPI.
On est partis du constat que les particuliers investisseurs placent leur argent dans des produits qu’ils connaissent peu, voire mal. Nous avons donc créé des dispositifs leur permettant d’obtenir des informations et des analyses précises et détaillées sur le produit SCPI. C’est notre conviction chez Deeptinvest : proposer de l’information claire et accessible pour que les particuliers puissent investir en connaissance de cause c’est-à-dire investir responsable.
La plateforme Deeptinvest est principalement un outil pour les professionnels de la gestion de patrimoine. Elle leur permet de faire des recommandations affinées et de répondre à toutes les questions de leurs clients."

FUNDSHOP PAR LEONARD DE TILLY :

logo fundshop et lien vers le site

"On a fondé FundShop en 2013, avec l’ambition de d’apporter les leviers de la technologie digitale à l’industrie du conseil en gestion de patrimoine. Ainsi, nous avons développé des outils qui digitalisent la relation entre un conseiller et son client et également qui automatisent les opérations entre le conseiller et ses fournisseurs.
Le QuantEngine génère des recommandations d’allocations, d’arbitrages et maintient les profils des portefeuilles.
Le RegEngine permet la mise en conformité des parcours client et de souscription. Enfin le DataEngine assure l’échange sécurisé des données entre nos outils et les systèmes des fournisseurs sur lesquels on récupère les positions et auxquels on envoie les opérations de souscription et d’arbitrage.
L’objectif est d’automatiser un maximum de tâches pour permettre au conseiller de libérer du temps sur ses actions à forte valeur ajoutée auprès des clients.
Nos clients sont majoritairement les professionnels du conseil en investissement (CGP, courtiers, banques en ligne, assureurs, etc.) "