Actualités

09 septembre 2021

Peut-on être une SCPI labelisée ISR Immo et être rentable ? (Partie 1)

Le monde des SCPI est lui aussi en train de s’ouvrir aux investissements ISR. Marc SARTORI, président de Deeptinvest, est intervenu sur BFM pour évoquer avec Guillaume SOMMERER les impacts du label d’Etat ISR Immo.

Petit rappel : qu’est-ce qu’une SCPI obtenant le label ISR Immo ?

C’est un fonds immobilier qui à l’initiative de son gestionnaire prétend à l'obtention de ce label. Pour ce faire, le fonds paiera pour être audité par des cabinets spécialisés (EY, AFNOR…). Il peut ensuite prétendre obtenir ce label pour une période de 3 ans.

Plusieurs thématiques d’analyse font l’objet de cet audit et l’obtention du label nécessite de démontrer selon plusieurs axes (Environnementale, Sociale ou de Gouvernance) que le fonds et son gestionnaire sont engagés dans une démarche visant à concilier la performance financière et extra-financière.

Il faut aussi noter que le label ISR dont le label ISR Immo est une ramification a fait l’objet de nombreuses critiques y compris par les services de l’Etat qui vont donc vraisemblablement conduire à procéder à des évolutions substantielles dans les prochains mois.

Quelle est l’importance de ces SCPI sur le marché à l’heure actuelle ?

Ces fonds, au nombre de 10 à savoir Epargne Pierre, Iroko Zen, Fair Invest, LF Grand Paris Patrimoine, PFO², Pierre Capitale, Primopierre, Néo, PF Hospitalité Europe et Foncière des Praticiens, représentent plus de 12% de la capitalisation du marché (soit environ 9 milliards d’euros).

Le TDVM moyen des SCPI labellisées est de 4,92% par rapport à une valeur marché de 4,38%. La capacité des SCPI à remplir leur patrimoine est aussi différente. Ainsi, le taux d’occupation financier moyen du marché est à 91.69%. Il faut comparer ceci aux TOF des SCPI labellisées qui obtiennent un taux de 87.82%. Les SCPI labellisées sont toutefois très hétérogènes entre elles. En effet, ce nouveau segment rassemble des fonds avec des profils très différents.

Quelques exemples : LF Grand Paris Patrimoine existe depuis près de vingt ans. C'était une SCPI dédiée aux institutionnels qui s’est ouverte au grand public courant 2018. Cette ouverture s’est traduite par une baisse substantielle de la valeur des parts. Toutefois, elle a conservé au passage tout son patrimoine. Elle représente donc une capitalisation de plus de 1 milliard d’euros à la fin mars 2021. PF0², est, elle aussi, une SCPI ancienne (créé en 2009). Elle représente une capitalisation de près de 2,5 milliards d’euros avec du patrimoine en France et en Europe. Mais le label ISR Immo c’est aussi des SPCI très récentes. On retrouve Iroko Zen fondée en 2020 et qui a fait ses premières acquisitions sur les premiers mois 2021. Mais aussi NEO fondée en 2019 et qui représente moins de 50 millions d’euros de capitalisation.

Il est donc clair qu’avec de tels différences entre les SCPI labellisées, faire un raisonnement en panier moyen introduirait de très forts biais dans l’analyse. Suite et fin de ces analyses dans notre prochain article (partie 2).